legrenier : toute la nostalgie du futur, avec de vrais morceaux de passé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - retrogaming

Fil des billets

jeudi 8 octobre 2009

Retour sur l'étonnant succès des Game & Watch

L'histoire de Nintendo - Les Game & WatchUn livre entier sur les Game & Watch. Il fallait oser et Florent Georges l'a fait en publiant le volume 2 de L'Histoire de Nintendo. Si vous avez plus de trente ans, vous vous souvenez forcément de ces petites machines qui offraient des jeux assez palpitants, au rythme trépidant. Mais en plus, ils offraient l'heure (d'où "Watch") et une fonction réveil. Ah époque bénite où l'on pouvait s'émerveiller d'un objet nous donnant l'heure...

Lire la suite...

samedi 28 mars 2009

Pix'n Love #7 est sorti... chez Micromania

Pix'n LoveSi comme moi vous avez parfois envie de répondre "bip bip" ou "game over" au cours d'une réunion particulièrement ennuyeuse, c'est que vous êtes en manque de 8-bits. Pix'n Love est une belle revue qui traite tous les trois mois de l'histoire des jeux vidéos, aussi bien sur console, sur micro qu'en arcade.
Fruit d'un partenariat fort opportun, les derniers numéros de cette publication sont disponibles dans tous les Micromania.

Le sommaire est ici :
http://www.editionspixnlove.fr/collectiondetail.php?ID=12

dimanche 11 novembre 2007

T'as le QI d'un Pac-Man, toi !

Quand les grandes innovations se manifestent dans les applications les plus triviales. Il se pourrait que toute une génération d'adolescents ait été confrontée sans le savoir à l'une des premières formes d'intelligence artificielle en la personne du glouton jaune, alias Pac-Man, et de ses poursuivants, les erratiques fantômes.


Lire la suite...

dimanche 13 mai 2007

Tricher serait-il jouer ?

ZeldaJe recommence actuellement la quête de Link dans Zelda : the Wind Waker. Jules, 7 ans, est en effet bloqué dans la « forteresse maudite » et je l'aide à surmonter les difficultés inhérentes à toute quête. En même temps, cela me permet d'entendre de temps à autres « Ouahhh papa t'es trop fort ! », ce qui ne se refuse jamais. Je retrouve le plaisir de ce jeu-univers, extrêmement large et riche, la fluidité des déplacements, la beauté des graphismes, le plaisir des contrôles offert par la manette si finement conçue de la Gamecube. Bref, je prends un certain plaisir à parcourir des chemins déjà défrichés.

Lire la suite...