mitterrand2.jpgEn ce temps-là, pas besoin de primaires et d'affrontements feutrés entre la gauche de la gauche et la social démocratie, il n'y avait qu'un candidat. Et ce candidat couvrait même encore plus large, puisque grâce au « programme commun », Mitterrand était le seul candidat des socialistes et des communistes. Sans bien en avoir conscience, je devais bénir le « programme commun » car il permettait à mes parents de m'emmener à la Fête de l'Huma, un gigantesque rassemblement de gens aux mines plutôt réjouies qui, comme moi, venaient chaque année visiter le plus vaste stand Pif Gadget qu'il eut été donné d'imaginer.