legrenier : toute la nostalgie du futur, avec de vrais morceaux de passé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - 2009

Fil des billets

mardi 8 septembre 2009

L'homme neuronal est pour bientôt (enfin dans juste 280 000 années)

Pour redémarrer ce blog qui commençait à doucement sombrer (ah le passage obligé sur les nombreuses activités, l'envie qui manque...), rien de tel qu'un peu de futurologie.
Ce que vous allez lire ci-dessous n'est pas le dernier Poverpoint envoyé par Ron Hubbard à sa troupe de scientologues déboussolés, c'est la prose de mon plus grand, Jules, 9 ans, qui a réfléchi à son pas tout à fait proche futur (merci à Claude pour l'aide).
Et ce qui est écrit est sage... et assez intemporel. Je me demande si un autre petit garçon n'aurait pas pu écrire la même chose (en moins bien) en 1960. On se débarrasse des choses embêtantes (l'école, les cimetières, la guerre) pour se diriger vers l'homme neuronal qui "peut tout faire" (sauf des enfants apparemment puisque l'on apprend qu' "il n'eut pas d'évolution"). Enfin, s'il y a bien une chose à retenir, c'est que "l'homme dissipé est une évolution du martien".
On ne se méfiera jamais assez !


lundi 13 avril 2009

La Pomme et moi : 25 ans de regards en coin

Le Macintosh fête cette année ses 25 ans et pour l'occasion le Musée de l'informatique lui consacre deux salles pour une exposition temporaire qui devrait durer jusqu'en décembre. Une salle pour les machines (que l'on pourrait appeler "salle des machines", mais on ne le fera pas) et une autre pour les artistes, selon un diptyque qui devrait certainement faire florès à l'avenir dans le domaine.

Lire la suite...

samedi 28 mars 2009

Pix'n Love #7 est sorti... chez Micromania

Pix'n LoveSi comme moi vous avez parfois envie de répondre "bip bip" ou "game over" au cours d'une réunion particulièrement ennuyeuse, c'est que vous êtes en manque de 8-bits. Pix'n Love est une belle revue qui traite tous les trois mois de l'histoire des jeux vidéos, aussi bien sur console, sur micro qu'en arcade.
Fruit d'un partenariat fort opportun, les derniers numéros de cette publication sont disponibles dans tous les Micromania.

Le sommaire est ici :
http://www.editionspixnlove.fr/collectiondetail.php?ID=12

dimanche 8 mars 2009

3611 code sursis pour le service emblématique du Minitel

Capture de l'annuaire électroniqueL'information est tombée il y a quelques jours dans l'indifférence générale (et quelque part c'est heureux) : l'annuaire électronique sur Minitel ne fermera pas au printemps 2009, comme le groupe PagesJaunes l'avait annoncé (encore une fois dans l'indifférence générale) en juillet 2008.

Lire la suite...

jeudi 12 février 2009

Multimania continue sans ce chien de Lycos

Multimania ne ferme pas, Multimania continue avec une autre société, dont le nom n'a pas été communiqué. Voici une sacré bonne nouvelle pour une marque pionnière dans le Paysage Internet Français.

Multimania (logo)Je fais partie de ces gens qui n'ont jamais bien compris à quoi pouvait bien servir Lycos, à part racheter d'autres sociétés Internet, les renommer avant de les intégrer à leur mega-portail. L'annonce de sa disparition ne m'a guère émue, dans les premiers instants. Avant de me remémorer en quelques minutes l'ascendance : Lycos < Multimania < Mygale.

L'annonce n'a pas tardé, par voie de courrier électronique : Lycos ferme, le service d'hébergement également, nous vous invitons à sauvegarder toutes vos pages persos car nous ne répondons plus de rien après la mi-février.

Comme beaucoup, cela faisait longtemps que j'avais fuit Lycos, ce service sans âme aux pages de pub envahissantes. Mon premier site, Le Poulpe sur la Toile, avait été rapatrié il y a quelques années sur mon domaine perso, seule une redirection subsistait chez Lycos, pour les éventuels vieux routards du "Web indépendant" qui aurait encore la trace du Poulpe dans leurs "bookmarks". Je ne reviendrai pas sur l'aventure Mygale débutée en 1996, j'en ai déjà évoqué quelques bribes dans Une Mygale dans mon verre de bière et Jean-noël Lafargue y revient avec talent et moultes détails dans son billet Une homepage se tourne.

Ce chien de LycosAlors, qui perpétue l'aventure Multimania ? Frédéric Cirera en personne ? Des membres de Gandi ? Qui est le chevalier blanc dans cette affaire ? Nous le saurons certainement dans les prochains jours. Et pas de nostalgie facile : si les nouveaux services ne suivent pas, Multimania devra mourir de sa belle mort, pour laisser toute la place à nos beaux souvenirs.

Dans la grande presse:
Clic de fin pour Lycos et Caramail: je me souviens (Eco89)
Que le grand clic les croque (Libé)