Mot-clé - recherche sur Internet

Fil des billets - Fil des commentaires

Nomade aux Tuileries

Le sous-verre Nomade

C'est en rangeant tout un bazar que je retombe sur cette petite perle que je voulais m'empresser de numériser et de montrer à la Blogosphère entière avant que les termites ne fassent leur triste besogne. Ce sous-verre a été distribué lors d'un pique-nique très sympa organisé par Nomade aux  […]

Lire la suite

Recherche sur le Net : le JDN n'oublie pas le passé

Le Journal du Net, bien que branché sur le business du Net, n'en oublie pas de faire régulièrement des retours en arrière bien salutaires. Usant astucieusement du diaporama (le tour du sujet en quelques écrans, bien utile si vous êtes un nostalgique stressé), le magazine en ligne évoque cette fois « plus de 15 ans d'histoire des moteurs de recherche Web ».

Lire la suite

Voila enterre son (les) annuaire(s)

Un cimetière

Un cimetièreC'est officiel depuis la fin de la semaine dernière, Voila arrête son Guide. Bon, ce Guide lancé en mai 1996 par France Télécom sous le nom de Youpi (tout de même, ce qu'on a subi !) n'a jamais été vraiment classé parmi les plus complets ni les plus consultés. Mais cette disparition intervient après de nombreuses autres : Yahoo (escamoté ?), Lycos, Alice (ex-Tiscali et surtout ex-Nomade).

Lire la suite

Do you (still) Yahoo ?

Yahoo en 1996 : une certaine simplicité que l'on retrouvera deux ans plus tard chez Google

Yahoo en 1996 : une certaine simplicité que l'on retrouvera deux ans plus tard chez GoogleUn récent reportage du Journal du Net consacré aux « origines de Yahoo! » m'a soudain projeté près de 13 ans en arrière, aux premiers jours de la recherche sur le Net. Je ne sais plus comment j'avais pu avoir vent de l'URL de ce qui n'était encore qu'une liste de liens : http://akebono.stanford.edu/yahoo. Akebono pour le mystère (je ne saurai que plusieurs années plus tard que c'était le nom d'un célèbre sumotori et que cela signifiait "aurore" en japonais), Stanford pour la classe et le prestige, Edu pour le sérieux et, enfin, surtout, Yahoo! pour le fun.

Lire la suite

Haut de page