Mot-clé - publications

Fil des billets - Fil des commentaires

Bienvenue dans l'âge ingrat de la micro

On commence doucement par une intro et quelques illustrations sympa...

On commence doucement par une intro et quelques illustrations sympa...Attaquons nous aujourd'hui à une des activités les plus chronophages de nombre d'adolescents des années quatre-vingt : la saisie de listings informatiques dans leur micro-ordinateur personnel. Pendant des heures, la tâche consistait à entrer des milliers (millions ?) de caractères afin de pouvoir jouer au pendu, solitaire ou autre Pong...

corne aux deux index

Le peu de standardisation de la micro à l'époque (avant le PC) poussait le jeune à rechercher les listings concernant précisément sa bécane : Sinclair ZX81, Amstrad CPC464 ou Oric 1, les modèles étaient nombreux. Les canards à fournir de quoi se parfaire la corne des deux index étaient nombreux : l'Ordinateur individuel, l'Ordinateur de poche, SVM, Tilt et bien sûr le fameux Hebdogiciel.

Lire la suite

Actuel entrouvre la porte de l'Internet

Internet : dans les filets du Minitel géant

Internet : dans les filets du Minitel géantVoici une véritable pépite issue de ma petite collection de souvenirs : le premier article expliquant au grand public ce qu'est le Réseau des réseaux. Internet : dans les filets du Minitel géant est paru en décembre 1993 dans Actuel.

Souvenez-vous, Actuel était ce mensuel issu de la culture underground qui aurait pu devenir la Bible de la communauté techno naissante, un peu comme le Wired qui était en train de naître de l'autre côté de l'Atlantique. Après son retour dans les kiosques au début des années quatre-vingt, le mensuel s'était rapidement intéressé à tous les débouchés de ce que l'on appelait déjà les « nouvelles technologies ». Ses créateurs avaient connu l'Inde et les vapeurs d'encens, ils faillirent découvrir le cyberespace.

Lire la suite

Wired : un zeste de happy few pour les many others

Wired 2.12

Wired 2.12Wired existe toujours : le magazine a un site, encore heureux ! Mais je ne lis plus Wired. Peut-être ai-je tort.
Je l'ai lu avec beaucoup d'attention, le déchiffrant patiemment, au milieu des années 90. A cette époque, Wired était véritablement la Bible, pour celui qui avait la chance de suivre les développements prometteurs du numérique.

Lire la suite

Haut de page