Palm forever

moi et mon PalmJe me suis racheté un Palm ! Le Z22, l'entrée de gamme, vient remplacer mon vénérable Palm III mort par manque de piles sans que personne ne s'en rende compte. Son remplaçant est venu récupérer tout son contenu sans broncher, quasi immédiatement. Rendez-vous compte, vous en connaissez beaucoup des logiciels qui lisent sans problème des fichiers datant de huit ans ? Lui si, il a repris tous mes contacts et mon agenda depuis fin 1998 !

Ce petit appareil a beau être passé dans de multiples mains depuis une dizaine d'années (3Com, UsRobotics, Palm, Handspring, PalmOne, PalmSource...), l'esprit qui l'anime est toujours le même : il ne fait pas grand chose, mais il le fait très bien, sans complications ni options multiples.

Le Palm constituerait-il une anomalie dans le paysage des PDA ultra-connectés et omnipotents ? Cette simplicité – technique, usage, prix – place d'ailleurs le Z22 en « entrée de gamme » et l'idée revient au détour des argumentaires commerciaux et des articles de presse que c'est une bonne machine pour découvrir tout le potentiel des ordinateurs de poche, pour migrer du papier vers l'électronique, bref pour entrer dans le numérique. Avec l'idée sous-jacente qu'ensuite on passe à autre chose de plus riche et plus complexe... Ce qui exclut, après 8 ans d'utilisation d'un modèle simple et fonctionnel, de s'en tenir à un modèle aussi bête qui remplit les mêmes fonctions avec juste quelques améliorations ergonomiques. Non, il faut forcément upgrader, non seulement la machine, mais également son utilisateur ! Comme si un écrivain devait, au bout de quelques années d'utilisation de la machine à écrire pour se faire la main, un style et un nom, s'acheter une imprimerie entière !

La voici la maladie high-tech : ne pas s'en arrêter aux besoins des utilisateurs, toujours proposer plus, créant par là-même un sentiment permanent d'insatisfaction. Le même écrivain a-t-il besoin d'un Core2Duo pour rendre à temps son tapuscrit à l'éditeur ? Non ! En revanche, son p'tit Palm devrait lui rappeler à temps le rendez-vous.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://legrenier.roumieux.com/index.php?trackback/8

Haut de page