legrenier : toute la nostalgie du futur, avec de vrais morceaux de passé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

rétro-prospective

Relisons ensemble les déclarations de grands hommes et femmes concernant notre futur. C'est savoureux, non ?

Fil des billets

dimanche 22 août 2010

La revue Planète à l'honneur sur le Dernier blog

Planète (couverture)« L’homme est dépassé par l’extension de son propre savoir. On arrive à un point où il serait plus rentable de dépouiller les documents existants que de faire de  nouvelles recherches ». Ce constat définitif date de 1966 et provient de la plume de François Derrey, l'un des collaborateurs de la revue Planète. Cette citation est extraite de l'un des neuf billets consacré par le Dernier blog à cette revue parue de 1961 à 1971 (selon deux séries) et qu'aujourd'hui il serait difficile dans le contexte lexicographique de ne pas traiter de « culte ».

Lire la suite...

mardi 8 septembre 2009

L'homme neuronal est pour bientôt (enfin dans juste 280 000 années)

Pour redémarrer ce blog qui commençait à doucement sombrer (ah le passage obligé sur les nombreuses activités, l'envie qui manque...), rien de tel qu'un peu de futurologie.
Ce que vous allez lire ci-dessous n'est pas le dernier Poverpoint envoyé par Ron Hubbard à sa troupe de scientologues déboussolés, c'est la prose de mon plus grand, Jules, 9 ans, qui a réfléchi à son pas tout à fait proche futur (merci à Claude pour l'aide).
Et ce qui est écrit est sage... et assez intemporel. Je me demande si un autre petit garçon n'aurait pas pu écrire la même chose (en moins bien) en 1960. On se débarrasse des choses embêtantes (l'école, les cimetières, la guerre) pour se diriger vers l'homme neuronal qui "peut tout faire" (sauf des enfants apparemment puisque l'on apprend qu' "il n'eut pas d'évolution"). Enfin, s'il y a bien une chose à retenir, c'est que "l'homme dissipé est une évolution du martien".
On ne se méfiera jamais assez !


mardi 8 janvier 2008

L'homme peut-il fabriquer un homme ?

Début de citationCouverture du Petit Journal illustré (1935)Notre couverture représente une scène étrange et saisissante. Deux ouvriers travaillent. Ils font du façonnage d'ivoire. Ils pourraient tout aussi bien faire autre chose, manoeuvrer d'autres outils. Seulement, ce qui est singulier, c'est que l'un de ces travailleurs est un homme en chair et en os. Et l'autre, un homme en fer et en acier.
Il y aurait cependant quelque inconvenance à l'égard de la race humaine à les assembler dans une commune présentation. L'un a un cerveau. L'autre n'a qu'un mécanisme. Mais ne pourra-t-on, une autre fois, fabriquer un cerveau ?

Lire la suite...

jeudi 11 octobre 2007

L'ordinateur, cerveau universel

IBM 704Début de citationCréé par la compagnie IBM, l'ordinateur scientifique 704 est entré en fonction depuis le mois de mars, place Vendôme. Les visiteurs du 8ème Salon international de l'équipement de bureau pourront avec intérêt aller l'y voir fonctionner, puisque le public est admis à venir contempler ce prestigieux appareil. Mais il n'était pas question de pouvoir transporter porte de Versailles une installation qui pèse plus de 21 tonnes, et occupe le premier étage entier d'un immeuble.

Lire la suite...

lundi 24 septembre 2007

Depuis quarante ans rien de nouveau sur Internet

Commander ses vêtements de chez soi, gérer ses comptes à distance ou encore faire confectionner ses repas par l'ordinateur, tout cela avait été imaginé dès 1967 dans un petit film de marketing prospectif. Un utile rappel pour ceux qui auraient oublié que la société de consommation a précédé la société de l'information.

Lire la suite...

samedi 7 juillet 2007

"Désolé, je suis parti trop tôt..."

Christophe Colomb, trop pionnier quelque partDans le domaine de l'innovation comme dans celui de l'amour, adopter le bon timing est chose capitale. Concentrons-nous sur l'innovation (vous trouverez pas loin d'ici tout un tas de blogs consacré à l'amour), j'entame aujourd'hui une liste de pionniers et d'inventions géniales et qui, pourtant, n'ont pas rencontré le succès escompté. Faute de rencontrer leur public.

Lire la suite...

mercredi 13 juin 2007

Humains contre moteurs : la guerre ne date pas d'hier

L'interface de Human LinksUn peu de Web 2.0 ce matin avec la démo de Yoono par l'un de ses fondateurs, Pascal Josselin, lors de la première conférence d'I-Expo. L'objectif n'est pas moins ici que d' "industrialiser le bouche à oreilles", soit d'exploiter vos favoris pour les faire découvrir à d'autres internautes disposant des mêmes centres d'intérêt. De l'expertise mutualisée, en somme. Ce qui n'est pas sans me rappeler quelques vagues souvenirs...

Lire la suite...

samedi 19 mai 2007

Viens jouer le jeu de la guerre

Wargames - afficheJ'ai revu l'autre soir Wargames (John Badham, 1983) et je m'en vais vous narrer ce mythe fondateur, à l'origine de nombreuses vocations. Alors si aujourd'hui vous travaillez chez Microsoft alors qu'à douze ans vous vous rêviez en pirate des réseaux, cette relecture est pour vous.
C'est l'histoire de David Lightman, un jeune cancre américain de 17 ans qui possède dans sa chambre un ordinateur avec écran hublot et gros modem. Juste avant que notre héros se connecte à l'histoire, nous suivons une réunion au Norad (Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord) où il est décidé, contre l'avis des militaires, de ne plus avoir recours à des agents humains pour lancer des missiles, mais plutôt au système WOPR (War Operation Planned Response), réputé infaillible.
Première acte de bravoure de notre héros hacker : changer ses notes de biologie et celles d'une copine, directement depuis sa chambre avec sa grosse babasse : un coup de fil à l'ordinateur, le login récupéré dans le tiroir de la secrétaire du dirlo et hop le tour est joué, c'est comme cela que ça se passe dans les écoles américaines en 1983 !

Lire la suite...

lundi 19 mars 2007

Intelligence collective - Bonus : les commentaires du grenier

Gravure de PoyetComme je l'ai annoncé dans mon premier billet relatif à l'Intelligence collective, je n'ai pas relu attentivement le bouquin, mais plutôt des notes que j'avais prises approximativement à l'époque de sa sortie. Il y a donc risque de distorsion. Plutôt que de m'en tenir rigueur, le lecteur attentif n'hésitera pas à apporter ses commentaires. D'autant plus que j'avoue ne pas avoir lu les ouvrages suivants de Pierre Lévy, ayant quelque peu décroché à l'époque de World Philosophy.

La tentation est grande de vouloir plaquer la réalité d'aujourd'hui sur une grille de lecture destinée à la réflexion, néanmoins je trouve que l'exercice peut s'avérer amusant, voire instructif.

SI VOUS AVEZ MANQUE LE DEBUT DU FILM, je vous conseille de lire mes deux précédents billets consacrés à l'Intelligence collective.

Lire la suite...

lundi 5 février 2007

Ted Nelson : roi mythique en son palais Xanadu

Ted Nelson himselfAujourd'hui je vais tenter de vous parler d'un mec vraiment barré, d'un pionnier qui a vu le futur, mais avec les lunettes de travers sur le pif. Un destin tragique, bien qu'il ne soit pas encore décédé et croit encore dur comme fer avoir les bonnes lunettes. Ted Nelson est rien de moins que l'inventeur de l'hypertexte dès 1965 lors de la 20ème conférence nationale de l'Association of Computer Machinery (« Une structure de fichiers pour le complexe, ce qui change et les intermédiaires ») (1). Rien qu'avec ça au tableau de chasse moi je veux bien aller me coucher et laisser la place aux jeunes. Mais Nelson ne s'est pas contenté de forger un néologisme, il a imaginé tout le système technique et documentaire qui va avec.
« Par hypertexte, j’entends simplement écriture non séquentielle. (...) Il y a deux arguments essentiels en faveur de l’abandon de la présentation séquentielle. Le premier est qu’elle dégrade l’unité et la structure du réseau du texte. Le deuxième est qu’elle impose à tous les lecteurs une seule et même séquence de lecture qui peut ne convenir à aucun. » (2)

Lire la suite...

- page 1 de 2